12/09/2008

Les archives de l'état civil de Louveigné : le régime français

Les archives de l’état civil constituent pour l’historien une source importante d’informations l’éclairant sur une période de l’Histoire ainsi que le mode de vie de nos ancêtres. Une lecture attentive des actes de naissance, de mariage et de décès lui révèlera ainsi nombre de détails qui constituent autant d’illustrations d’une époque lointaine. L’examen des archives de l’état civil de Louveigné peut le conduire plus de 200 ans en arrière, aux alentours de 1800.

La machine à remonter le temps est actionnée…

 

Louveigné - archives état civil

 

 

Dix ans plus tôt, en 1789, a lieu la révolution française qui marque la fin de la Monarchie absolue et de l’Ancien Régime. Depuis la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, de nombreux événements viennent émailler l’Histoire de France et bouleverser, jusque dans nos régions, l’organisation de la société.

 Ainsi, en 1791, une nouvelle Constitution consacre en France le principe de la souveraineté nationale et la séparation des pouvoirs. En 1792, c’est la chute de la Monarchie et la proclamation de la République. La France déclare la guerre à l’Autriche. En 1793, le Roi Louis XVI est exécuté, provoquant la formation d’une coalition européenne. Les armées britanniques, espagnoles, sardes et austro-prussiennes attaquent les territoires français et font reculer les armées révolutionnaires. Ces dernières sont dès lors réorganisées et tout le monde dans le pays est mobilisé pour l’effort de guerre. Les résultats se traduisent par des victoires militaires durant les années 1793 et 1794 (Wattignies, Tourcoing, Fleurus). La République se renforce. La France s’agrandit, entraînant la formation de nouveaux départements.

 Le département de l’Ourt(h)e

Chez nous, les Français viennent à bout des troupes autrichiennes lors de la bataille de Sprimont, le 18 septembre 1794 . La Principauté de Liège disparaît. Elle est incorporée à la République française et est répartie sur trois départements : l’Ourte, la Meuse-Inférieure et la Sambre-et-Meuse. Le département de l’Ourte (ou Ourthe), du nom de la rivière Ourthe qui le traverse, est créé le 1er octobre 1795.  

Pour rappel, les départements existent depuis janvier 1790. Le département est une circonscription administrative et une collectivité locale dirigée par un préfet. Le département est divisé en arrondissements, eux-mêmes subdivisés en cantons et en communes (cette organisation sera à l’origine de notre système d’arrondissements et de cantons judiciaires et administratifs). Au sein de chaque département se trouve un chef-lieu situé de façon telle que l’on puisse s’y rendre en moins d’une journée de cheval depuis n’importe quel point de son territoire. Chaque département est nommé selon des critères géographiques (comme par exemple le nom d’une rivière).

En ce qui concerne le département de l’Ourt(h)e, son chef-lieu est Liège. Son territoire correspond approximativement à celui de l’actuelle province de Liège avec, en plus, quelques portions de territoires situés en Allemagne. Il est divisé en trois arrondissements : Liège, Huy et Malmédy. Sceau Andoumont et Gomzé

 [Sceau de la commune d'Andoumont et Gomzé - Canton de Louveigné - Département de l'Ourthe]

L’arrondissement de Liège est divisé en 9 cantons parmi lesquels Louveigné, qui apparaît à la fois comme commune et chef-lieu de canton. Les autres cantons de l’arrondissement de Liège sont : Dalhem, Fléron, Glons, Herve, Hollogne, Liège, Seraing et Waremme. La commune de Sprimont fait partie du canton de Louveigné.

Comme on peut le constater, le Régime français dote notre région d’une organisation administrative rigoureuse qui laissera des traces jusqu’à nos jours. Il en découle, notamment, la tenue de registres de tous les actes de l’état civil qui était auparavant de la compétence des autorités religieuses. 

 Michel ETIENNE


(1) Jusqu'en 1806, les dates sont exprimées en référence au calendrier républicain (dans le texte, le 1er Vendémiaire an dix correspond au 23 septembre 1801). Le calendrier républicain, appelé aussi calendrier révolutionnaire, remplace le calendrier grégorien, jugé trop étroitement lié au christianisme et donc, en porte-à-faux par rapport au caractère laïc du nouvel Etat français issu de la Révolution.

20:48 Écrit par M.ETIENNE dans Histoire et patrimoine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

J'aimerais consulter les archives de l'état civil pour terminer la généalogie de nos ancêtres de Louveigné. Pouvez-vous me donner la procédure.
Je suis de Québec, Canada.
Merci de votre aide, Marjolaine

Écrit par : Marjolaine Latulippe | 04/05/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Voici le lien qui vous indiquera la procédure à suivre pour mener des recherches généalogiques dans notre commune : http://www.sprimont.be/commune/services-communaux/population/recherches-genealogiques

Pour tout autre renseignement, vous pouvez me contacter sur mon adresse mail professionnelle : michel.etienne@publilink.be (c'est plus facile pour moi !).

Bien à vous

Écrit par : Michel ETIENNE | 05/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.