12/09/2008

Banneux N-D 1933-2008 : 75 ans d'accueil, de prières et de recueillement

« Poussez vos mains dans l’eau » sont les premiers mots de la Sainte Vierge à la petite Mariette Beco. Nous sommes le 18 janvier 1933, près du village de Banneux. La modeste maison de la famille Beco se trouve à l’écart de toute habitation, sur la grand route menant à Pepinster, à l’orée de la forêt. Là-bas, entre le 15 janvier et le 2 mars 1933, la Vierge apparaît huit fois à cette petite fille de onze ans, aînée d’une famille de sept enfants.

La Dame, qui se présente comme étant La Vierge des Pauvres, désignera la source toute proche comme étant réservée « pour toutes les nations… pour soulager les malades » et souhaitera une petite chapelle. Le 2 mars, date de la dernière apparition, la Vierge confie un message à Mariette : « Je suis la Mère du Sauveur, Mère de Dieu. Priez beaucoup ». Puis elle lui impose les mains en lui disant : « Adieu ».

Quelques mois plus tard, le 15 août 1933, conformément au souhait de la Vierge, une petite chapelle est inaugurée en face de la maison Beco, en présence de 60.000 personnes. Le 22 août 1949, Mgr Kerkhofs, Evêque de Liège, reconnaît la réalité des Apparitions et du Message.

 

Banneux

[La Vierge souhaitait une petite chapelle. Elle fut construite juste en face de la maison Beco - 1933]

Depuis, des centaines de milliers de pélerins venus du monde entier viennent chaque année se recueillir sur le site.

2008, année jubilaire

L'année 2008 est une année spéciale à Banneux puisque l'on y fête le 75ème anniversaire des Apparitions. A cette occasion, des expositions, des conférences, des retraites ont été ou sont encore organisées. Il y a eu aussi, comme chaque année, la saison des pélerinages qui se terminera le 12 octobre.

Banneux - La Source

[coucher de soleil sur le site marial de Banneux. La source (sur la photo) a vu le passge de 500 à 700.000 personnes en 2007]

 

 

 

Pour les jeunes, plusieurs animations sont venues jalonner cette année jubilaire, par exemple la Marche des Jeunes. A noter, le 11 octobre, la journée interculturelle des 10-12 ans. Lors de cette journée, les enfants, accompagnés de leur catéchiste, iront à la rencontre de témoins venus du monde entier et découvriront par l’échange, en assistant à des séances de contes du monde et en participant à des ateliers pratiques, les richesses culturelles d’ici et d’ailleurs.

D’autres manifestations sont encore programmées. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez prendre contact avec Christiane CROSSET à l’Office du Tourisme de Sprimont – Banneux N-D.

(Tél. 04/358.09.50 – e-mail : tourisme@banneux.be).

Michel ETIENNE
en collaboration avec Christiane CROSSET, de l'Office du Tourisme de Sprimont - Banneux N-D

21:06 Écrit par M.ETIENNE dans Histoire et patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les archives de l'état civil de Louveigné : le régime français

Les archives de l’état civil constituent pour l’historien une source importante d’informations l’éclairant sur une période de l’Histoire ainsi que le mode de vie de nos ancêtres. Une lecture attentive des actes de naissance, de mariage et de décès lui révèlera ainsi nombre de détails qui constituent autant d’illustrations d’une époque lointaine. L’examen des archives de l’état civil de Louveigné peut le conduire plus de 200 ans en arrière, aux alentours de 1800.

La machine à remonter le temps est actionnée…

 

Louveigné - archives état civil

 

 

Dix ans plus tôt, en 1789, a lieu la révolution française qui marque la fin de la Monarchie absolue et de l’Ancien Régime. Depuis la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, de nombreux événements viennent émailler l’Histoire de France et bouleverser, jusque dans nos régions, l’organisation de la société.

 Ainsi, en 1791, une nouvelle Constitution consacre en France le principe de la souveraineté nationale et la séparation des pouvoirs. En 1792, c’est la chute de la Monarchie et la proclamation de la République. La France déclare la guerre à l’Autriche. En 1793, le Roi Louis XVI est exécuté, provoquant la formation d’une coalition européenne. Les armées britanniques, espagnoles, sardes et austro-prussiennes attaquent les territoires français et font reculer les armées révolutionnaires. Ces dernières sont dès lors réorganisées et tout le monde dans le pays est mobilisé pour l’effort de guerre. Les résultats se traduisent par des victoires militaires durant les années 1793 et 1794 (Wattignies, Tourcoing, Fleurus). La République se renforce. La France s’agrandit, entraînant la formation de nouveaux départements.

 Le département de l’Ourt(h)e

Chez nous, les Français viennent à bout des troupes autrichiennes lors de la bataille de Sprimont, le 18 septembre 1794 . La Principauté de Liège disparaît. Elle est incorporée à la République française et est répartie sur trois départements : l’Ourte, la Meuse-Inférieure et la Sambre-et-Meuse. Le département de l’Ourte (ou Ourthe), du nom de la rivière Ourthe qui le traverse, est créé le 1er octobre 1795.  

Pour rappel, les départements existent depuis janvier 1790. Le département est une circonscription administrative et une collectivité locale dirigée par un préfet. Le département est divisé en arrondissements, eux-mêmes subdivisés en cantons et en communes (cette organisation sera à l’origine de notre système d’arrondissements et de cantons judiciaires et administratifs). Au sein de chaque département se trouve un chef-lieu situé de façon telle que l’on puisse s’y rendre en moins d’une journée de cheval depuis n’importe quel point de son territoire. Chaque département est nommé selon des critères géographiques (comme par exemple le nom d’une rivière).

En ce qui concerne le département de l’Ourt(h)e, son chef-lieu est Liège. Son territoire correspond approximativement à celui de l’actuelle province de Liège avec, en plus, quelques portions de territoires situés en Allemagne. Il est divisé en trois arrondissements : Liège, Huy et Malmédy. Sceau Andoumont et Gomzé

 [Sceau de la commune d'Andoumont et Gomzé - Canton de Louveigné - Département de l'Ourthe]

L’arrondissement de Liège est divisé en 9 cantons parmi lesquels Louveigné, qui apparaît à la fois comme commune et chef-lieu de canton. Les autres cantons de l’arrondissement de Liège sont : Dalhem, Fléron, Glons, Herve, Hollogne, Liège, Seraing et Waremme. La commune de Sprimont fait partie du canton de Louveigné.

Comme on peut le constater, le Régime français dote notre région d’une organisation administrative rigoureuse qui laissera des traces jusqu’à nos jours. Il en découle, notamment, la tenue de registres de tous les actes de l’état civil qui était auparavant de la compétence des autorités religieuses. 

 Michel ETIENNE


(1) Jusqu'en 1806, les dates sont exprimées en référence au calendrier républicain (dans le texte, le 1er Vendémiaire an dix correspond au 23 septembre 1801). Le calendrier républicain, appelé aussi calendrier révolutionnaire, remplace le calendrier grégorien, jugé trop étroitement lié au christianisme et donc, en porte-à-faux par rapport au caractère laïc du nouvel Etat français issu de la Révolution.

20:48 Écrit par M.ETIENNE dans Histoire et patrimoine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/09/2008

Liste des noms de rue dans la localité de Louveigné (code postal : 4141)

A : Adzeux (rue d') - Alouettes (rue des)

B : Banneux (rue de) - Banneway (avenue du) - Biches (allée des) - Biolles (rue des) - Blindef (rue de)

C : Cerfs (allée des) - Chera (rue de la) - Chevreaux (allée des) - Chevreuils (allée des) - China (rue de la) - Clairefagne (rue de) - Clos So l'Fayî - Clos Yves Robert - Combattants (place des) - Cornemont (rue de) - Creu Mama (rue)

D : XII Hommes (rue des) - Doyard (rue du)

E : Esplanade (rue de l') - El Bedire (rue)

F : Faisans (allée des) - Fawes (rue des) - Ferreuse (rue) - Fond Bastin (rue) - Forestier (chemin du) - Fraipont (rue de) - Fusillés (rue des)

G : Gendarmerie (rue de la) - Grand Fond (rue du) - Gravier (rue du) - Griry (chemin du)

H : Halistrée (rue de la) - Haute Folie (rue de la) - Hotchamps (rue de)

J : Jean Paul II (rue)

L : Légende (rue de la) - Liège (rue de)

M : Marcassins (allée des) - Marets (rue des) - Mâtchamp (voie du) - Montys (rue des)

: Nusbaum (avenue)

P : Paola (avenue) - Perdrix (allée des) - Père André (rue du) - Pérréon (rue du) - Pré aux Chardons (rue) - Pré Richomme

R : Remouchamps (rue de) - Renards (allée des)

S : Sapinière (rue de la) - Sendrogne (rue de) - Slasse (rue de) - Stinval (rue de) - Sur Counachamps - Sur Forêt (rue)

T : Theux (rue de) - Thier d'Adzeux (rue) - Tilleul (place du) - Troleu (rue)

V : Vicinal (rue du) - Village (place du) - Voie de l'eau (rue) - Voie laguesse (rue) - Voie Mihet (rue) - Voué (rue du)

19:14 Écrit par M.ETIENNE dans Rues de Louveigné | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/09/2008

Bienvenue sur mon blog !

Je m’appelle Michel ETIENNE. Il y a près de 20 ans de cela, des raisons disons… sentimentales m’ont amené à me rendre régulièrement à Louveigné. Quelques années plus tard, je m’y suis domicilié.

Lors de mes activités sportives (jogging et VTT), j’ai sillonné la région, empruntant chemins et sentiers, traversant villages et hameaux. Très vite,  j’ai été charmé par ces paysages magnifiques et ces villages typiques. Petit à petit, je me suis pris de passion pour ma terre d’adoption.

En 2004, j’ai été engagé à l’administration communale de Sprimont (service population/état civil). Je me suis retrouvé à la source d’informations, aussi nombreuses que variées, relatives à l’entité de Louveigné, ancienne commune faisant aujourd’hui partie de Sprimont.

Licencié en communication, j’ai notamment tenté de faire partager mon enthousiasme pour l’Histoire locale en rédigeant quelques articles pour les Infos communales (certains sont d’ailleurs repris sur ce blog). J’ai rejoint par après le Cercle d’Histoire Locale de Sprimont.

Egalement photographe amateur et féru d’informatique, j’ai eu un jour l’idée de mélanger mes divers centres d’intérêt… et il en est sorti ce blog !

J’espère que vous prendrez plaisir à le parcourir. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, suggestions et informations. Elles seront toujours les bienvenues !

Bonne visite !

Michel ETIENNE 

13:17 Écrit par M.ETIENNE | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |